Livres

sortir du mal être au travail De Gaulejac

Sorti en Novembre 2012, "Manifeste pour sortir du mal-être au travail" aux éditions Desclée de Browner" propose en 182 pages (15€) une analyse des risques psychosociaux dans le monde du travail.

L'intérêt de cet ouvrage réside en sa facile compréhension tout en étant d'une grande pertinence.

De Gaulejac et Mercier ont ambition d’élever le débat sur les risques psychosociaux (RPS), et nous ne pouvons que saluer cette approche. Le terme RPS a tendance à privilégier la prévention par les gestionnaires du risques et le registre psychologique, ou sociopsychologique,  alors même que la problématique générale, qui touche tous les secteurs, toutes les branches, tous les échelons de la hiérarchie, se trouve bien à la croisée des champs de la gestion, de l’économie, de la médecine, de la psychiatrie, et, de l’ergonomie et de la sociologie.« Il convient donc d’analyser le mal-être au travail comme un phénomène social total». Le livre contient un test symptomatologique dans sa 2e partie, et des pistes pour s'en sortir dans la 3e.

 

Burawoy Produire le consentement
Sorti en 1979, "Produire le consentement" de Michael Burawoy n'a été traduit en français qu'en 2015. Il est disponible aux éditions "la ville brûle", pour 25€. Pourquoi une telle attente ? Peut-être parce que ce livre, à la grille d'analyse très gramsciste, était à l'époque en rupture avec les grands courants de la sociologie du travail en France.
Alors que certains ouvrages de management se demandent pourquoi les ouvriers ne travaillent-ils pas plus ?Michael Burawoy se demande au contraire pourquoi les ouvriers travaillent-ils si dur ?
Parmi les nombreux concepts abordés, comme le making-out (une forme particulière de paiement à la tâche), celui de marché interne du travail pourra éclairer ceux (CHSCT, Comité d'entreprise, et employeurs) qui s'intéressent aux politiques de recrutement des entreprises. La promotion interne et le recrutement parmi les réseaux de certains salariés participeraient à étouffer les conflits entre salariés et chefs d'entreprise, pour, au contraire, exacerber ceux entre salariés. Près de 35 ans après la parution de ce livre, le constat reste malheureusement souvent d'actualité.
image lectures midictes

En cliquant sur "fermer" vous acceptez l’utilisation de cookie pour faciliter votre navigation et réaliser des statistiques. Ces cookies ne restent que 7 jours sur votre poste. Pour le moment, aucun cookie n'est déposé.